7 raisons pour s’abonner à la newsletter du photographe

par | Fév 18, 2023 | articles divers

Vous suivez déjà un(e) photographe sur les réseaux sociaux. Alors pourquoi s’abonner aussi à la newsletter qu’il(elle) propose ? Moi-même, photographe, je me suis parfois posé la question et même de l’utilité d’une newsletter… Surtout au début, quand je ne postais que sur Instagram et Facebook ou ne suivais des photographes que sur ces mêmes réseaux. Puis petit à petit, 7 raisons, qui font que cela vaut vraiment le coup de s’abonner, me sont apparues. Et j’ai eu donc envie de les partager avec vous.

1-Etre plus et mieux informés

C’est la raison la plus évidente. La newsletter est un moyen de communication et d’information de ses abonnés beaucoup plus riche et varié. On peut ainsi être tenu au courant des nouvelles photographies, de nouveaux produits proposés et d’évènements auxquels participe le photographe (expositions, concours, etc….).

Mais aussi découvrir certains des confrères de l’auteur, que ce dernier veut citer et faire connaître, parce qu’il a eu un coup de cœur.

Voire également détecter des opportunités pour soi-même. Récemment un photographe a parlé dans sa dernière newsletter, d’un concours organisé par un réseau social. Réseau dont j’ignorais même l’existence ! Et j’ai pu ainsi m’inscrire à un de leurs concours, dont le thème correspondait bien à une de mes séries photographiques en cours.

2-Mieux connaitre le photographe et son œuvre

A travers une newsletter un photographe peut plus facilement communiquer sur son œuvre.

Pour commencer, il n’est pas soumis aux algorithmes obscurs des réseaux sociaux qui régentent la mise en avant des publications. Ensuite j’ai personnellement découvert que l’on y est vite catalogué dans un moule : dès que l’on publie une photographie qui sort de ses thèmes habituels, on perd des “followers”. Par exemple je ne publierai pas sur Instagram, la photographie que j’ai choisie pour en-tête de cet article. Alors que je vais en parler dans ma prochaine newsletter de février, car elle ouvre une nouvelle série de natures mortes.

Autre contrainte à la créativité, Instagram privilégie plutôt le format carré… Et les panoramiques ou les photos verticales y sont difficilement mises en valeur. Je connais un photographe franco écossais qui fait de superbes photographies de paysages. Mais sur Instagram, ses photos perdent énormément de leur impact visuel. Surtout si en plus, vous les regardez sur un smartphone dont la taille d’écran est réduite.

Sans raconter sa vie, il va aussi parler un peu plus de sa démarche de photographe , ce qui le motive , ce qui l’ a amené à privilégier tel ou tel style ou thèmes photographiques.

Au final, vous aurez l’impression de mieux le connaitre et avoir un lien beaucoup plus fort.

3- Reprendre la maitrise de son temps !

En cette époque frénétique, pouvoir reprendre la main sur sa gestion du temps est un avantage non négligeable. En particulier mieux contrôler le flux d’alertes qui vous “tombent dessus”. Avec une newsletter périodique, plus besoin de mettre des notifications sur les personnes que vous voulez suivre – Notifications qui deviennent vite infernales et qui arrivent à tout bout de champ, même quand on n’est pas disponible. Elles finissent même par nous déconcentrer par rapport à notre activité en cours. On les efface donc à toute vitesse et on rate en final les post sur lesquels elles étaient censés attirés notre attention.

Tandis que lorsqu’une newsletter arrive dans votre boite mail, vous pourrez la lire à tête reposée, quand bon vous semble ( le week-end par exemple) et à votre rythme.

4-Pouvoir mieux observer les photographies

Cette reprise de maîtrise du temps joue également sur la manière dont on regarde les photographies. Dans une newsletter d’un photographe il y a évidemment des photos. C’est même une des premières raisons, sinon la première, qui nous amène à nous abonner. En général plusieurs mais pas trop. Personnellement j’aime me limiter à quatre maxi dans une newsletter mensuelle.

Sur Insta ou Facebook, on tombe vite dans le piège de scroller à toute vitesse, poussé par les publications qui suivent. Alors que dans une newsletter, sachant le nombre limité vous pouvez consacrer plus de temps à celles qui vous plaisent.

Voire découvrir leurs histoires, comment elles sont nées, éventuellement quelles techniques le photographe a utilisées ou quelle intention il a eue lors de la prise de vue.

5-Partager plus efficacement

Bien sur on peut très facilement partager un post sur les réseaux sociaux. Ils adorent d’ailleurs ça ! Mais comment le fait-on? on clique sur ” partager”, parfois on ajoute un petit commentaire de quelques mots et c’est tout. Bref partage qui va vite s’oublier.

Lorsqu’on partage une newsletter par mail, on va être un plus explicite sur les raisons qui nous ont amenés à le faire. Pourquoi on apprécie le /la photographe, ou pourquoi il/elle pourrait intéresser le destinataire (ses événements, son œuvre, ses techniques , les produits qu’il /elle propose, etc… ). L’action sera moins spontanée, plus réfléchie, rendant son impact plus fort.

6-Vous conservez votre liberté et gagnez en privilèges

Vous n’êtes pas pieds et poings liés à l’auteur des newsletters. Vous pouvez à tout moment vous désengager soit via un click soit par une simple demande rapide par mail, si vous n’êtes plus intéressés. Il ne va pas non plus vous spammer. En général il précise sa fréquence de publication avant l’abonnement. De plus, il est très conscient du risque de perdre très vite ses abonnés en envoyant trop de mails.

Il va même plutôt essayer de vous choyer ! En vous faisant profiter de privilèges ; invitation à des évènements, tarifs promotionnels, cadeaux lors de l’ inscription, etc.…. Bref, montrer, à juste titre, que vous êtes important pour lui.

7- l’abonnement engage le photographe envers vous

Peut-être que cela vous surprendra. Mais vous avez fait l’honneur au photographe de vous abonner, il est donc redevable envers vous.

Et donc il se soit de respecter 2 engagements : fréquence et qualité du contenu.

  • Respect de la fréquence car c’est déjà une manière de montrer sa crédibilité. De plus, la régularité de publications tisse un lien invisible mais réel entre l’auteur d’une newsletter et ses abonnés.
  • Qualité du contenu. Parce qu’en tant que photographe et auteur de la newsletter, on n’ a pas envie de vous décevoir. Ensuite il est beaucoup plus facile de perdre un abonné déçu que d’en trouver de nouveaux. Même en réalisant de splendides photographies.

Raison pour laquelle, je ne fais personnellement qu’une newsletter mensuelle. Même si écrire m’est plutôt facile, je ne pourrais garantir un contenu attractif si je passais à une fréquence plus élevée.

Conclusion

Il y a probablement d’autres avantages de suivre un /une photographe à travers ses newsletters, et n’hésitez pas à me partager d’autres raisons que vous trouveriez. Mais j’espère déjà que ces 7 raisons vous auront convaincu de sauter le pas. Mais

Vous pouvez découvrir mes photographies et autres articles de blog sur le site : https://brunopatrel-photographies.com

Et si mes publications vous plaisent, alors abonnez- vous ! 😉

Cet article vous a intéressé ?

Vous pouvez recevoir les prochains en vous abonnant à ma Newsletter mensuelle.

0 commentaires

632ac21acb8ec91e53ad5827